Tournai n’échappe pas à la fronde syndicale.

menée par la CGSP et qui est en train de faire tache d’huile un peu partout en Wallonie. Ce vendredi matin, un piquet de grève s’est posté devant le dépôt du service des travaux de la ville à la rue des Mouettes. Des chaînes ont été posées sur les grilles empêchant ainsi toute sortie de matériel alors que les ouvriers qui se sont présentés au travail ce matin ne pouvaient pénétrer sur leur lieu de travail.

Au Pont de Maire, où sont situés principalement les bureaux des employés, pas de blocage mais un barrage filtrant dans le but de «conscientiser les travailleurs aux conditions auxquelles ils seront contraints demain suite aux mesures gouvernementales du Fédéral», rappelle Yves Delcroix, délégué CGSP.

«Pour ne prendre qu’un exemple, renchérit Jean-Claude Waterbley, vous en connaissez beaucoup qui accepteront de travailler jusqu’à 67 ans?»

Cette action spontanée a pour résultat que le ramassage des immondices qui devait être opéré ce vendredi dans le Tournai extra-muros ainsi que dans la plupart des villages de l’entité n’aura pas lieu. Pas de nettoyage d’avaloirs non plus inscrit au programme de cette journée et le service des plantations devra garder les plantes sous les serres.

Le mouvement devrait en effet se poursuivre durant toute la journée.